Temps de lecture :

5 façons d’accélérer l’adoption de nouvelles technologies par votre équipe

Lorsque de nouveaux outils de formation sont mis à disposition des salariés, un des défis principaux pour les RH est de s’assurer qu’ils seront utilisés au maximum de leur potentiel. Pour maximiser votre retour sur investissement, incluez les utilisateurs dans le processus de sélection!
5 façons d’accélérer l’adoption de nouvelles technologies par votre équipe

Comment accélérer l’ adoption de nouvelles technologies dans votre entreprise ?

Il peut être très difficile de faire adopter de nouvelles technologies à vos salariés. Le schéma est assez classique : vous passez des heures à rechercher un fournisseur, tester des produits, négocier et choisir celui que vous pensez être le meilleur. Mais quand vous présentez le nouvel outil à ses utilisateurs, vous réalisez que même s’ils semblent l’adorer, ils ne l’utilisent pas autant que vous l’espériez.

D’après une étude faite par la MIT Sloan Management Review, la majorité des managers considère la transformation digitale comme essentielle pour leur organisation. Malgré cela, 63% déclarent que l’ adoption de nouvelles technologies ne se fait pas assez rapidement.

Heureusement, de nombreuses techniques permettent d’accélérer l’ adoption de nouvelles technologies et de motiver vos employés.

1. Incluez les utilisateurs dans le processus de sélection des nouveaux outils

Avant de commencer votre recherche, demandez aux futurs utilisateurs quels sont leurs besoins, et quels défis ils rencontrent au quotidien. Vous allez peut-être entendre des choses que vous n’aviez jamais entendues auparavant. La prochaine étape consistera à les laisser tester plusieurs solutions. La plupart des fournisseurs de logiciels offrent des essais gratuits avant l’achat définitif du produit.

En ayant la possibilité de tester et de donner leur avis sur le logiciel avant que la décision finale soit prise, les futurs utilisateurs se sentiront valorisés et auront conscience d’avoir participé au processus de sélection. La solution choisie aura ainsi plus de chance de convenir à leurs besoins et votre équipe sera beaucoup plus enthousiaste au moment du lancement. N’hésitez pas à engager les futurs utilisateurs pour qu’ils vous donnent leur feedback, relèvent les avantages et les inconvénients du logiciel et proposent d’autres alternatives.

Chez Speexx, nous permettons à vos utilisateurs de tester notre plateforme de formation en langues en ligne grâce à un essai gratuit de 30 jours, sans engagement.

2. Choisissez des produits accessibles

Lorsque vous avez acheté votre smartphone, était-il accompagné d’un manuel d’instruction de 500 pages et d’une formation en ligne de deux semaines ? Bien sûr que non ! Vous avez probablement compris son fonctionnement au bout de quelques instants. Il devrait en être de même pour les logiciels d’entreprise. Il n’y a rien de plus ennuyeux que les longues lectures et les formations inintéressantes. Et c’est ce qui fait peur à vos salariés ! Lorsque les outils sont faciles à utiliser, l’adoption se fait tout naturellement.

Par exemple, la plateforme de formation en langue Speexx est disponible sur n’importe quel appareil.  Les apprenants peuvent passer d’un appareil à l’autre (mobile, tablette, pc, mac) de façon rapide sans que cela affecte leur expérience d’apprentissage. Aucun achat de nouveau matériel n’est nécessaire : la plateforme 100% web de Speexx est accessible partout et depuis n’importe quel appareil.

3. Sachez marketer votre nouvel outil à vos équipes

Expliquez aux utilisateurs comment l’adoption de cette nouvelle technologie simplifiera et facilitera leur travail. Est-ce que cela augmentera leur productivité pour leur permettre de sortir plus tôt du travail ? Est-ce que cela donnera plus de temps aux commerciaux afin qu’ils puissent se concentrer sur leurs ventes et atteindre leurs objectifs plus rapidement ?  Quand ils comprendront comment ce nouvel outil peut améliorer leur vie professionnelle, ils feront plus qu’accepter le changement : ils y adhéreront.

4. Rendez la technologie ludique

Récompenser les bons élèves est beaucoup plus efficace que de taper sur les doigts des mauvais. Le modèle 70:20:10 est très efficace. Essayez de découvrir ce qui motive chaque membre de votre équipe et utilisez-le pour créer des stimulus. Quelles sont les récompenses qui les intéressent le plus ? Des primes ? Des avantages ? De la reconnaissance personnelle ? Une promotion ? Répondez à ce besoin en créant un programme de récompenses basé sur l’obtention de bons points ou en utilisant la gamification. Vous pouvez aussi envisager la création d’un tableau de classement ou d’un « wall of fame » pour récompenser ceux qui font avancer l’équipe vers le changement.

5. Partagez les « success story »

Lorsque vous serez à la recherche de votre prochain outil web ou logiciel, recherchez des témoignages de salariés d’entreprises similaires à la vôtre. Si les faits et les chiffres sont plutôt ennuyeux pour les utilisateurs, les témoignages rendent les avantages du nouvel outil plus concrets.

Une fois le produit lancé dans votre entreprise, mettez l’accent sur la façon dont le logiciel aide vos salariés au quotidien « Karen atteint chaque jour son quota d’appels avant 15h30 en utilisant notre nouveau logiciel de CRM. Une heure de moins qu’avant ! »

Ou encore pour promouvoir une formation en langue : « Justin a réussi à résoudre rapidement une demande de support qui était formulée entièrement en espagnol ! »

De nombreuses personnes préfèrent la routine au changement, car cela signifie moins de stress et demande moins d’énergie au quotidien. Mais la routine peut rapidement nous conduire dans l’abîme et empêchera notre entreprise d’avancer et de prospérer. Pour encourager l’ adoption de nouvelles technologies, il est nécessaire d’adopter une approche orientée utilisateurs, de mettre en avant la facilité d’utilisation et de savoir démontrer comment le nouvel outil aide les collaborateurs au quotidien.

Pour en savoir plus sur la manière d’encourager l’ adoption de nouvelles technologies par vos salariés, consultez notre article: Brisez les barrières à l’adoption du elearning.

 
Montrer les commentaires