Temps de lecture :

Le contenu eLearning est-il maître ou esclave ?

Vous savez déjà que le contenu eLearning a une grande importance. La technologie, la structure, la présentation et les méthodes d'évaluations jouent donc un rôle très important dans le succès du cours eLearning et l'expérience des apprenants. Cependant, si le contenu n'est pas bien conçu, le reste ne sert à rien. Ainsi, comment peut-on mesurer l'efficacité du contenu eLearning ?
Le contenu eLearning est-il maître ou esclave ?

Le contenu eLearning est maître !

Alessio Artuffo, directeur des opérations commerciales internationales chez Docebo, a posé une question intéressante lors de la dConf de 2013 ; il se demandait si le contenu eLearning est maître ou esclave lors d'un panel de discussion qui impliquait les experts eLearning suivants :

Craig Weiss, fondateur – ELearning24/7,

Mike Rustici, fondateur – Rustici Software,

Aaron E. Silvers, manager senior – Problem Solutions,

Josh Squires, partenaire – MoWerks, et

moi-même.

Les questions et réponses étaient particulièrement intéressantes et dépendaient de l'expérience de chaque expert.

Le contenu eLearning est-il esclave ?

Selon Craig Weiss, force est de constater que bien souvent, le contenu eLearning est considéré comme un esclave du cours. Il explique qu'« il s'agit d'un phénomène fréquent, notamment avec les outils auteurs de rapid learning, qui promettent qu'en utilisant ceci ou cela, vous serez en mesure de créer un cours eLearning remarquable. » Malheureusement, beaucoup pensent réellement qu'en utilisant un outil auteur de rapid learning, le succès du cours est assuré.

Comme la conférence se tenait à Milan, où se trouve l'usine Ferrari, j'ai posé la question suivante : « Qui est le plus important, Ferrari ou Michael Schumacher ? » Moi je dirais qu’il y a 70 % de Schumacher, à savoir le contenu eLearning, et 30 % de Ferrari, à savoir la technologie eLearning. Cela ne veut évidemment pas dire que les développeurs ne doivent pas faire de recherches pour déterminer la technologie la plus appropriée.

En effet, tout le monde le sait, Ferrari construit l'une des meilleures voitures de sport au monde. Mais si vous donnez une Ferrari à quelqu'un qui ne sait pas conduire, il va sans dire qu'il/elle ne sera pas forcément un meilleur conducteur/conductrice grâce à la voiture. Comment se sentira le passager s'il se trouve dans une Ferrari conduite par un débutant ? Ainsi, pour savoir si le contenu eLearning est maître ou esclave, je pense que la réponse est simple : le contenu eLearning est maître. Et si ce n'est pas le cas, il faudrait corriger cela.

Nous allons donc découvrir les différents éléments qui affectent l'efficacité du cours et l'expérience des apprenants sans oublier qu'un contenu eLearning de qualité est un élément essentiel au succès d'une formation.

5 astuces pour mesurer l'efficacité du contenu eLearning

Les objectifs pédagogiques ne servent pas seulement à réduire les coûts d'une formation, mais également à générer des résultats commerciaux et très souvent, le contenu a une grande importance. En utilisant votre contenu eLearning avec soin, vous pouvez mesurer l'efficacité de votre formation et ainsi améliorer votre ROI. Il existe 5 étapes à appliquer pour assurer l'efficacité de votre contenu eLearning.

1. Surveillez l’inscription au cours

Si les apprenants ne sont pas intéressés, vous devrez tenter une différente approche pour faire la promotion de votre cours et des bénéfices qu'il peut offrir.

2. Surveillez comment les apprenants réagissent au contenu

Passent-ils d'un module à l'autre sans problème ? Ont-ils beaucoup de questions ? Comprennent-ils la structure du cours ? Le contenu peut être trop dur à comprendre, ennuyeux ou simplement trop complexe, ce qui peut influencer négativement l'expérience d'apprentissage.

3. Observez les apprenants qui suivent le cours

Vous aurez toujours affaire à des apprenants forcés de suivre le cours ou la formation pour leur travail. Mais il y aussi des participants qui désirent sincèrement suivre le cours. Ces-derniers vous offriront un feedback honnête sur la qualité et l'efficacité du cours en fonction de leurs besoins professionnels. Faites attention à ce type de feedback et essayez d'appliquer les commentaires et les suggestions pour vos prochains cours. Si vous offrez le contenu adéquat au public cible approprié, l'effet recherché sera assuré.

4. Suivez le succès des apprenants

Cela peut être difficile en fonction de la structure du cours. Il est donc important d'incorporer différentes évaluations durant le cours, pour pouvoir suivre la progression de vos apprenants. Le contenu le plus efficace est celui qui catégorise les évaluations en objectifs pédagogiques, pour que vous puissiez déterminer les apprenants compétents.

5. Compilez le feedback des apprenants

Il s'agit d'un aspect important du eLearning. Le feedback doit avoir un rapport avec le contenu, les méthodes d'évaluations, les vidéos, les éléments audios ou tout autre média utilisé, le niveau d'interaction, la qualité des graphiques et la structure générale. Mais le dernier mot revient au contenu. Même si la technologie ou la mise en forme n'est pas parfaite, le contenu est l'élément qui vous permettra de captiver l'attention de vos apprenants ou de les décevoir.

N'hésitez pas à partager vos remarques et opinions. Selon vous, le contenu eLearning est-il maître ou esclave ?

 
Montrer les commentaires