Temps de lecture :

4 astuces pour produire des enregistrements de voix de qualité à petits prix

La qualité de l’enregistrement de la voix pour les cours en ligne est très importante et simple à obtenir. Cet article explique comment réaliser des enregistrements de voix d’une grande qualité sans se ruiner.
3 astuces pour produire des enregistrements de voix de qualité à petits prix

Comment produire des enregistrements de voix de qualité à petits prix

Ajouter du son à des images ou à une vidéo transforme complètement une présentation. Produire des enregistrements de voix de qualité à très petit prix pour ses cours en ligne est simple à faire. Mais il est essentiel d’avoir un son de qualité, car un son de mauvaise qualité aura un effet néfaste au niveau de la perception et de l’attention de l’apprenant. De plus, la narration d’un cours en ligne apporte un élément dynamique intéressant à la formation, car elle permet d’éviter la surcharge de texte à l’écran et de compléter avec des explications parlées, d’autant plus que cela aide à la rétention de la matière enseignée. En effet, Edgar Dale, un éducateur américain renommé a déterminé que nous retenons :

10 % de ce que nous lisons
20 % de ce que nous entendons et
30% de ce que nous voyons
50 % de ce que nous voyons et entendons

C’est donc dire que l’ajout de narration à un cours en ligne améliore non seulement la présentation, mais aide les apprenants à se souvenir de ce qu’ils apprennent. Il faut cependant que la narration et le son soient d’une bonne qualité pour que cela améliore la présentation. Un son de mauvaise qualité aura l’effet contraire et l’attention des apprenants portera sur la mauvaise qualité du son plutôt que sur le sujet enseigné. Les bruits de fond, la voix avec un écho et les bruits de bouches et autres bruits intrus sont très irritants pour les apprenants et peuvent être suffisants pour leur faire perdre l’intérêt complètement. Produire un enregistrement de qualité n’est pourtant pas difficile. Il faut simplement prendre quelques précautions et avoir le bon équipement. Voici donc 3 trucs pour y arriver.

1. La narration

Son de qualité

On peut bien sûr avoir recours à un ou une professionnelle pour l’enregistrement. Mais cette solution est coûteuse au départ, à la fois pour l’enregistrement initial et pour les corrections qui s’en suivront. Si vous avez un gros budget et peu de narration à faire enregistrer, ça peut être une solution intéressante, mais si vous avez de nombreux cours avec un budget limité, ça devient vite une dépense exorbitante. L’alternative est de trouver une personne dans votre équipe avec une voix agréable, capable de présenter le matériel d’une façon dynamique. Il faut éviter une énonciation monotone car cela sera très pénible à écouter. Vous ne voulez quand même pas endormir vos apprenants!

Bonne articulation

Il faut également bien articuler pour que ce soit facile à comprendre. Les apprenants ne doivent pas se demander ce qui a été dit. Il faut un souci du détail, par exemple pour éviter de faire des bruits en même temps qu’on parle et faire attention au départ et à l’arrêt de l’enregistrement, qui peuvent générer un « clic ». Il est recommandé de faire les enregistrements tôt dans la journée, lorsque la personne qui fait la narration est fraîche et dispose, et d’arrêter lorsqu’elle devient fatiguée. C’est mieux de reprendre le lendemain lorsqu’elle est bien reposée. La fatigue s’entend très clairement dans un enregistrement.

2. L’environnement

Il faut faire les enregistrements dans un endroit paisible et sans bruit de fond. Trouvez un endroit qui n’est pas trop grand, ni trop ouvert, ni au milieu d’autres bureaux qui génèrent du bruit, surtout près des centres d’appels ou autres environnements bruyants. Les studios professionnels d’enregistrement ont des murs recouverts de matériel qui absorbe le son. Vous n’avez pas nécessairement besoin d’un studio insonorisé. Avec l’équipement actuellement disponible sur le marché, vous pouvez quand même produire un enregistrement de qualité, même si les conditions ne sont pas idéales. Il faut simplement respecter un minimum au niveau des conditions. Plus la pièce est petite et meilleur sera votre son. Mettez des objets sur les murs pour éviter les surfaces propices à la réverbération du son, ce qui produit un effet d’écho. Évitez les endroits entourés de monde et de bruit. Une de mes clientes était dans son bureau voisin d’un centre policier canin. Elle a fait fonctionner un ventilateur pour « noyer » le bruit des chiens qui jappaient pendant son enregistrement. Inutile de vous dire que le son était lamentable et l’enregistrement a dû être refait.

3. Différence entre isolation et insonorisation

Notez que l’isolation n’est pas la même chose que l’insonorisation, car les matériaux utilisés sont différents. L’isolation sert à gérer la température, alors que l’insonorisation empêche le son de voyager. C’est-à-dire que le son n’est pas réverbéré sur les murs et ne les traverse pas. Il est entièrement absorbé par le matériel d’insonorisation. Un de mes clients corporatifs s’est fait construire une petite salle pour ses enregistrements au milieu d’un centre de réparation d’ordinateurs. Le groupe qui s’est chargé de la construction de cette salle a interprété insonorisation comme étant une isolation. Le résultat a été que la chaleur restait dans la salle et le son traversait les murs, donc on entendait les techniciens discuter et blaguer. Il fallait alors leur demander de se tenir tranquille chaque fois qu’on enregistrait des segments audio. En plus d’être chaud pour les formateurs, ce n’était pas l’idéal pour maintenir des relations harmonieuses entre les différents groupes…

4. Trouver le bon équipement

Trouver le bon équipement demande quelques notions de base. Il est possible d’obtenir un équipement à un prix très raisonnable sans nécessairement avoir recours à des équipements professionnels de studios de musique, qui sont très coûteux. Lors d’une visite à un magasin d’instruments de musique, on a recommandé à mon client corporatif d’acheter une carte de son externe avec un microphone coûteux, portant le tout à plusieurs milliers de dollars. Il s’est avéré que cet équipement était difficile à utiliser par l’équipe de formation et n’a pas produit une meilleure qualité de son qu’un microphone moins cher, plus facile à utiliser et branché directement à l’ordinateur.

Microphone cardioïde

Pour réaliser un enregistrement de qualité, il faut simplement utiliser un bon microphone cardioïde sur un pied ou support de microphone pour table ou bureau, muni d’un dispositif anti-choc qui prend en charge l’absorption des vibrations provenant du bureau et du plancher. Un microphone cardioïde est très sensible à l’avant et peu à l’arrière, donc il enregistrera plus votre voix et moins tous les bruits environnants. Il faut surtout éviter les microphone omnidirectionnels qui enregistrent tous les bruits autour d’eux. Vous pouvez obtenir un microphone cardioïde qui peut être branché directement à votre ordinateur pour environ 200 $ (CAD). Ensuite, on ajoute un filtre anti-bruit (pop filter) qui aide à minimiser les bruits de bouche qui accompagne certaines syllabes comme les « p » percutants et les « s » sifflants ainsi que certains bruits de respiration. Ce genre de filtre se vend autour de 20 $ (CAD).

 Microphone cardioïde

Microphone cardioïde

Pied à clip avec dispositif anti-choc et filtre pop

Le pied du microphone peut être un modèle de table, soit déposé sur le bureau, soit arrimé au bureau avec une pince. Il existe également des modèles qui se posent par terre, mais les modèles de table sont plus pratiques pour enregistrer les cours. L’élément important ici est un système anti-vibration ou anti-choc, qui est comme un amortisseur et tient le microphone tout en absorbant les vibrations pendant votre enregistrement. Ce dispositif vient parfois avec le pied mais il est également vendu seul. Vous pouvez trouver ce genre de pied tout équipé pour environ 50 $ (CAD).

Pied à clip avec dispositif anti-choc et filtre pop

Bouclier acoustique

Finalement, il est bon d’ajouter un petit bouclier acoustique qui sera placé derrière le microphone pour absorber le son projeté et l’empêcher de voyager plus loin dans la pièce, surtout si votre environnement n’est pas idéal. Ce bouclier absorbe le son et l’empêche de voyager vers les murs frapper les surfaces lisses et autres, ce qui peut compenser un environnement moins favorable. Cela produit un son feutré et agréable à écouter. Ce genre de bouclier se vend entre 50 $ et 100 $ (CAD) selon le modèle.

Bouclier acoustique

Avec ce genre d’équipement, vous pouvez faire vos enregistrements dans une pièce tranquille sans avoir besoin de l’insonoriser. Ceci signifie que vous pouvez vous équiper pour avoir un résultat professionnel pour environ 300 $ CAD (excluant l’ordinateur et le logiciel d’enregistrement). Ce lien qui suit vous donne accès à des échantillons de son avec microphone cardioïde et avec le microphone intégré de l’ordinateur pour que vous puissiez comparer les deux.

 
Montrer les commentaires