Temps de lecture :

Des méthodes de formation plus agiles pour soutenir l’innovation et la disruption

Innovation, disruption et agilité sont les maîtres mots des entreprises qui réussissent. Il en est de même pour la formation avec les quatre C de l’apprentissage (communication, pensée critique, collaboration et créativité). Cependant, peu de progrès sont faits en matière d'accès a la formation.
Des méthodes de formation plus agiles pour soutenir l’innovation et la disruption

Pourquoi une stratégie de formation solide permet-elle de soutenir les entreprises innovantes et disruptives ?

Les entreprises visionnaires innovent, se développent et distancent leurs concurrents en créant la disruption. Dans un monde de plus en plus digitalisé, les responsables formation font face à leur plus grand défi en dix ans. Ils doivent, selon Bersin by Deloitte, réinventer leurs infrastructures de formation historiques pour être capables de gérer la digitalisation. Et pour innover, les entreprises sont bien sûr très dépendantes de leurs salariés, c’est pourquoi selon ISTE, les quatre C de l’apprentissage (la communication, la pensée critique, la collaboration et la créativité) sont d’une importance capitale.

Parmi ces 4C, c’est la Communication qui est l’élément principal. Et bonne nouvelle : il existe un grand nombre de mesures que les entreprises peuvent prendre pour améliorer les échanges entre leurs salariés et encourager une culture de la formation basée sur la communication. Si la technologie peut aider, il faut garder en tête que plus elle imitera des interactions humaines, meilleurs seront les résultats.

Beaucoup d’entreprises ont le sentiment de ne pas offrir des programmes de formation efficaces.

Près de la moitié (45%) des entreprises classe la question de la formation comme ‘urgente’. Les analystes de Bersin by Deloitte ont découvert que la capacité des entreprises à fournir les programmes de formation adéquats a chuté de 11% par rapport à 2016. L’étude révèle aussi que seulement 8% des organismes de formation se jugent ‘excellents’ en vidéo et médias nouvelle génération. Cela représente une chute vertigineuse de 50% par rapport aux résultats de 2016. Seulement un quart (24%) se considèrent excellents dans la formation sur le terrain, ce qui ne représente aucune amélioration par rapport à 2016.

Le cas des langues : blended Learning et personnalisation

Par exemple, s’assurer de la qualité des programmes de formation en langues blended learning n’est pas une tâche à prendre à la légère. En effet, les avantages sont considérables. Le secret pour un bon ROI est de savoir mettre à disposition les programmes de formation adaptés, rapidement, et de manière homogène à travers le monde.

Cette manière de procéder est non seulement rentable, mais elle permet aussi aux entreprises de s’adapter rapidement aux conditions changeantes du marché. Les salariés ont ainsi la possibilité de se familiariser très vite avec de nouvelles langues lorsque que l’entreprise entre sur de nouveaux marchés ou développe de nouveaux partenariats.

Les entreprises qui ont une longueur d’avance dans la mise à disposition de programmes de formation linguistiques efficaces seront aussi plus attractives aux yeux des potentiels talents à recruter et fidéliseront leurs salariés.

Un programme de formation blended learning, solide, mais flexible permet aux salariés d’atteindre leurs objectifs à la fois personnels et professionnels. (Vivre dans un pays étranger, découvrir de nouvelles cultures, participer à des projets d’envergure internationale…)

Pour instaurer une « culture des quatre C », il faut savoir proposer des formations personnalisées, adaptées aux besoins de chacun. Des parcours de formation individualisés, où les apprenants peuvent composer leur programme, sont essentiels. Les formations en blended learning permettent à chacun d’accéder à un vaste éventail de contenus, depuis des modules de eLearning au coaching individuel, en passant par les classes virtuelles. Les apprenants deviennent acteurs de leur formation, définissant eux-mêmes leurs besoins en formation linguistique pour atteindre les objectifs qu’ils veulent se donner et ceux définis par l’entreprise. Ils doivent aussi avoir la possibilité de choisir le contenu et les modes d’apprentissage qui conviennent le mieux à leur façon d’apprendre (vidéo, téléphone etc…)

Les champions du changement

Pour débuter dans la mise en place d’une solide stratégie de formation, la première étape est d’évaluer son niveau de maturité. Le rapport Towards Maturity aide les entreprises à évaluer leur degré de maturité afin d’identifier les points forts et axes d’amélioration. Une fois cette évaluation terminée, l’étape suivante est de se concentrer sur la communication. Pour que les salariés reconnaissent les avantages que va leur apporter une formation en langues, il est essentiel de leur montrer la valeur ajoutée d’une formation grâce à des exemples concrets et pertinents.

Les grands groupes qui possèdent déjà leur équipe de formateurs en interne, doivent rallier en priorité cette équipe à leur cause. L’idée serait d’identifier les membres de l’équipe particulièrement réceptifs à l’idée de développer une culture de l’apprentissage axée sur la communication et les langues, et de les nommer « champions du changement ».

Une fois que la majorité des membres de l’équipe est ralliée à votre projet, avancez à petits pas. Définissez des objectifs clairs tels qu’une amélioration du service client ou de la productivité qui dépendraient de la collaboration entre les salariés. Améliorer les compétences linguistiques des vos salariés est une approche qui comporte peu de risques mais dont les effets sur les objectifs peuvent être considérables.

Soutenir l'innovation par la formation

Les responsables RH doivent voir la formation comme un moyen de soutenir les entreprises disruptives dans l’innovation. Aujourd’hui, les responsables RH les plus performants sont ceux qui comprennent que nous évoluons dans un monde digital, et l’entreprise comme ses salariés ont besoin de pouvoir évoluer ou même de se réinventer constamment. Répondre à ce challenge passe par la mise à jour des plateformes et des programmes de formation traditionnels devenus trop lourds et trop lents, et la mise en place de programmes agiles qui englobent tous les salariés de l’entreprises. L’approche la plus rapide est de construire ces programmes à partir de l’existant en y ajoutant des modules de eLearning par exemple, pour composer une formation blended learning solide. Encourager des démarches d’accompagnement et de coaching au sein des équipes, notamment à l’international est un moyen d’assurer le succès d’une formation.

Mais alors, par où commencer pour mettre à disposition de vos salariés un solide programme de formation en langues ? Découvrez par vous-même comment les formations en langues blended learning de Speexx vous aident à mettre en place un programme efficace et à développer les compétences linguistiques de vos talents. Bénéficiez dès maintenant de 30 jours d'essai gratuit.

 
Montrer les commentaires