Temps de lecture :

Pourquoi la génération Y est-elle plus réceptive au eLearning ?

Chers formateurs et professionnels du eLearning, la génération Y est la population la plus présente dans votre structure et surtout la plus difficile à convaincre et à former. Pourquoi et comment le eLearning peut-il toucher cette catégorie ?

Pourquoi la génération Y est-elle plus réceptive au eLearning ?
Source Pixabay

Pourquoi la génération Y est-elle plus influencée par le eLearning ?

Ces individus nés entre 1980 et 1995 vivent différemment. Ils connaissent d’autres aspirations et pratiquent des méthodes d’apprentissages propres à eux.

Voici la définition sur wikipédia de la Génération Y : « La génération Y regroupe des personnes nées approximativement entre le début des années 1980 et le milieu des années 1990. L'origine de ce nom a plusieurs attributions : pour les uns il vient du « Y » que trace le fil de leur baladeur sur leur torse ; pour d'autres ce nom vient de la génération précédente, nommée génération X ; enfin, il pourrait venir de la phonétique anglaise de l'expression « Y » (prononcé /waɪ/), signifiant « pourquoi ». D'autres termes équivalents existent, dont enfants du millénaire ou les diminutifs GenY et Yers. Les Américains utilisent également l’expression digital natives ou net generation pour pointer le fait que ces enfants ont grandi dans un monde où l'ordinateur personnel, le jeu vidéo et Internet sont devenus de plus en plus importants. »

Le mode de vie de la génération Y

Le eLearning est déjà notre présent mais surtout notre futur. Mais est-il adapté à la génération Y ?
 Qui sont-ils ?

1. Individu connecté

Il s’agit de l’élément le plus important ! Il est né durant la période du numérique. Enfant, il regarde la télévision, adolescent découvre le téléphone portable et l’ordinateur. Adulte ? Il travaille avec un smartphone et une tablette. C’est tout simplement l’expert des écrans, des dernières technologies et des réseaux sociaux. Le cahier et le stylo, il apprécie à petite dose à condition d’alterner avec un PC.

2. Individu impatient

De part la réactivité du monde virtuel, ces personnes ont du mal à être patientes face à la réalité qui est quant à elle bien présente et beaucoup plus lente ! Consommateurs qui désirent tout et tout de suite, il faut apprendre à s’adapter à ce critère et être plus rapide que la 4G !

3. Individu mobile


Mr et Mme Y sont adeptes des voyages, travaillent souvent en déplacement et parfois même depuis leur domicile. Ils regardent en moyenne plus de 150 fois par jour leur téléphone mobile. La génération Y joue donc avec, paye avec et se détend avec ! Ils sont en perpétuel mouvement et s’adaptent très facilement.

Le eLearning, un véritable avantage pour séduire la génération Y

Comment former ces adultes qui ont aujourd’hui entre 21 et 36 ans ? Comment capter leur intérêt ? 
Le eLearning apparaît comme la solution évidente pour charmer ces accros aux écrans.

Ils apprécient de découvrir de nouveaux environnements pour apprendre et travailler. En effet, ces personnes sont toujours à la recherche de nouvelles expériences et affectionnent le côté ludique et interactif. 
Aujourd’hui il existe une multitude de formation eLearning sur le marché pour former et évaluer vos apprenants en toute autonomie. 
L’avantage d’un module eLearning est qu’il va permettre à cette population de se former au travers d’un environnement familier et engageant.

De plus, le recours au multimédia et le fait d’insérer des vidéos, des jeux ou des quizz sert le dynamisme de l’expérience. Il faut vraiment considérer la place du numérique de nos jours. C’est grâce au digital que les performances de vos entreprises et que les compétences de vos salariés vont grimper. Votre personnel se constitue d’une majorité de Y et il faut s’adapter à leurs modes de vie.
 Pas facile me diriez-vous ?

Le eLearning au service de la mobilité professionnelle

Il n’est plus rare de recruter au-delà de l’environnement géographique proche. Certain(e)s collaborateurs/trices sont amené(e)s à travailler une partie de la semaine en mobilité ou tout du moins à distance. Ainsi, la formation en eLearning peut être consommée dans les transports et la collaboration peut se faire en classe virtuelle directement depuis son domicile ou depuis un espace de co-working dans une ville à distance… La digitalisation des moyens de communication fait que l’on peut joindre ses collègues / clients / fournisseurs sans se soucier de leur emplacement physique. Nous pouvons les appeler les digitales nomades !

Bien sûr, vouloir résumer en quelques lignes le comportement d’une classe d’âge est forcément caricatural et inexact : la personnalité de chacun joue un rôle primordial et chaque être réagit et pense différemment. Néanmoins, ce que nous constatons tous, c’est que l’environnement professionnel type a évolué ces dernières années vers plus de mobilité, des périodes de concentration plus courtes, le recours plus systématique au « juste à temps », parfois pour répondre au besoin d’ « agilité ». D’une façon générale, la digitalisation des outils et des méthodes de travail est une réponse à ces évolutions et les différentes technologies liées à la formation digitale vont dans ce sens. Tout en s’adaptant à ces nouveaux modèles de collaboration, elles permettent aussi de revaloriser le groupe et les actions présentielles, toujours plus appréciées par les nouvelles générations.

 
Montrer les commentaires