Temps de lecture :

La mémoire : tout ce que vous devez savoir

Savez-vous qu'il n'existe pas qu'une mémoire mais plusieurs ? Quelles sont les caractéristiques et le mode de fonctionnement de la mémoire à court et long terme ? Qu'entend-on par mémoire de travail ? Ce sont des notions indispensables pour tout professionnel du eLearning. Dans cet article, je vais aussi vous présenter 7 mythes sur la mémoire et les démystifier.
La mémoire : tout ce que les professionnels du eLearning doivent savoir

En psychologie cognitive, il y a deux types de mémoire :

  • À court terme, où sont stockés les sons, les images et les mots. C'est elle qui permet de réaliser des petits calculs et filtrer les informations qui seront éliminées ou orientées vers la mémoire à long terme.
  • À long terme, où sont stockées les informations porteuses de sens et d'importance pour une longue période de temps. Elle affecte la perception et constitue un cadre où de nouvelles informations sont stockées.

Les principales caractéristiques de la mémoire à court terme

Les 3 caractéristiques principales de la mémoire à court terme

  1. Elle ne dure que 20 secondes.
  2. Sa capacité serait limitée à 7 , plus ou moins 2, unités d'informations indépendantes (loi de Miller) et est vulnérable aux interférences et à l'interruption.
  3. Une fois atteinte, suite à plusieurs raisons (médicaments, manque de sommeil ou traumatisme), c'est la première étape vers la perte de la mémoire.

La mémoire à court terme est responsable de 3 procédures

  1. la capacité de stocker des images,
  2. la capacité de stocker des sons,
  3. et la mémoire de travail, à savoir la capacité de stocker des informations jusqu'à ce qu'elles soient utilisées. Pour certains scientifiques, elle est similaire à la mémoire à court terme, mais en réalité, elle est utilisée pour le stockage des informations, et leur manipulation. Elle est flexible, dynamique et contribue au succès d'un apprentissage réussi.

Les caractéristiques de la mémoire à long terme

Les informations dans la mémoire à long terme sont stockées via un réseaux de schémas, qui se transforment en structures de connaissances. C'est pour cela que nous nous rappelons d'un concept lorsque nous tombons sur une information similaire. Le défi pour un concepteur pédagogique est d'activer ces structures existantes avant de présenter de nouvelles informations. Ces structures peuvent être activées de différentes manières comme notamment grâce à une vidéo, un film, un graphique ou une image ou même une question poussant à la réflexion.

2 types de mémoire à long terme

  • Explicite : Les souvenirs conscients qui intègrent notre perception du monde, ainsi que nos propres expériences.
  • Implicite : Les souvenirs inconscients que nous utilisons sans nous en rendre compte.

La mémoire à long terme est responsable de 3 opérations

  1. L'encodage = la capacité à transformer les informations en structures de connaissances.
  2. Le stockage = la capacité d'accumuler des quantités d'informations.
  3. L'extraction = la capacité de se souvenir des informations déjà connues.

Les 7 mythes de la mémoire démystifiés

1. Elle n'est pas éternelle. La mémoire à long terme a une espérance de vie limitée.

2. Elle n'est pas infinie. Selon des recherches récentes, la capacité moyenne de stockage de la mémoire est de plus de 300 000 faits en une vie.

3. L'encodage ne renforce pas la mémorisation. De récentes recherches ont démontré que si nous stockons des informations de la même manière dont nous les avons acquises, elles persisteront plus longtemps.

4. N'étudiez pas avant de dormir. Il est vrai que le sommeil est bénéfique à l'apprentissage mais l'état neurohormonal du cerveau est optimal en matinée.

5. Elle décline à mesure que nous vieillissons. Une bonne mémoire est relativement résistante, indépendamment de l'âge, simplement car l'instruction renforce la portée des connaissances.

6. Ceux qui apprennent rapidement oublient rarement. En fait, tout dépend de la manière de manipuler les informations et de les connecter à des images. Le degré d'intelligence joue un rôle important dans ce cas de figure.

7. Il n'y a pas de solution magique pour mémoriser facilement. Se souvenir est une compétence et demande un effort mental conséquent. Il existe plusieurs techniques, mais elles demandent beaucoup de travail.

Enfin, comprendre les bases de la théorie de la charge cognitive et les appliquer dans vos méthodes de conception pédagogique est absolument nécessaire, notamment si vous voulez que vos apprenants bénéficient au maximum de votre cours eLearning.

 
Montrer les commentaires