Temps de lecture :

8 bonnes pratiques pour l'élaboration de storyboards eLearning

Les storyboards eLearning servent de guide au cours de l'élaboration des projets eLearning. Ils servent à aider vos collaborateurs à se focaliser sur les objectifs pédagogiques et à créer un sentiment de continuité. Dans cet article, je partage 8 bonnes pratiques pour développer un storyboard pour votre prochain cours eLearning.
8 bonnes pratiques pour l'élaboration de storyboards eLearning

Comment élaborer des storyboards eLearning ?

Les storyboards eLearning impliquent beaucoup de recherche, d'organisation et de réflexion. Néanmoins, le produit fini mérite la peine. Les storyboards eLearning vous donnent la possibilité de créer un cours cohérent qui répond aux besoins de vos apprenants. Ils permettent de tenir vos collaborateurs informés de leurs rôles et leurs responsabilités. Suivez ces 8 bonnes pratiques pour développer un storyboard de qualité pour vos prochains cours eLearning.

1. L'organisation est la clé

Les storyboards eLearning devraient inclure tous les détails de conception de votre projet eLearning, dont le titre, la description et le résumé des avantages et des objectifs. À ce stade, rien n'est sûr. Vous pouvez toujours modifier votre storyboard à mesure que vous progressez. Mais il est sage d'avoir un plan, même vague, que vous pourrez utiliser pour vous guider. C'est là que vous pourrez programmer toutes les activités, évaluations et modules eLearning. Ces derniers ne doivent pas forcément être déjà prêts, mais vous pouvez déjà indiquer leur succession.

2. Utilisez les objectifs pédagogiques comme guide

Le storyboard eLearning vous offre un cadre pour votre cours, mais les objectifs pédagogiques forment le point de convergence. Tous les éléments intégrés au cours doivent avoir pour finalité les objectifs pédagogiques. Ainsi, n'hésitez pas à réaliser des sondages, des observations et évaluations pour identifier les besoins de vos apprenants. Organisez une réunion avec vos collaborateurs eLearning pour définir clairement les objectifs pédagogiques en fonction des écarts de compétences et de performance. Vous aurez aussi la possibilité de faire correspondre chaque élément de votre storyboard à un objectif pédagogique spécifique.

3. Compilez vos ressources eLearning

Les ressources eLearning incluent les documents, activités et toute autre ressource en ligne qui figureront dans votre cours. Il est important de les compiler à l'avance pour avoir une idée. Vous pouvez également choisir l'outil auteur eLearning approprié pour déterminer les limites de votre projet dès le départ. Par exemple, un outil de base ne vous permettra pas de concevoir des jeux sérieux ou des scénarios en arborescence interactifs. Vous serez donc obligé d'ajuster votre storyboard en fonction ou de mettre votre logiciel à jour. Les rapports et les analyses de plateformes LMS sont également importantes. Ces données peuvent vous aider à déterminer les ressources qui renforceront l'engagement des apprenants et les aideront à atteindre leurs objectifs.

4. Choisissez votre modèle de storyboard eLearning

L'utilisation de modèles (templates) de storyboards eLearning est bénéfique pour deux raisons principales. Tout d'abord, vous pouvez les réutiliser pour vos projets ultérieurs. Ensuite, cela vous permet de vous assurer que tous vos projets eLearning sont cohérents et que vous n'oublierez pas d'éléments importants. Ainsi, tous vos cours auront une page d'introduction et de résumé. Même dans des délais brefs, vous pourrez vous en sortir car les storyboards contribuent à réduire le temps de conception du projet.

5. Ils permettent d'offrir des instructions claires à vos collaborateurs

L'un des avantages des storyboards est qu'ils permettent de rationaliser le processus de collaboration. C'est pour cela qu'il est nécessaire d'incorporer des instructions et des notes détaillées à l'attention de votre équipe de collaborateurs. Indiquez l'emplacement des activités ou du contenu eLearning, et quelles sont les responsabilités de chacun de vos collaborateurs à chaque section. Par exemple, indiquez clairement que votre graphiste doit créer une mise en page pour une pré-évaluation. Soyez spécifique sur la manière dont vos apprenants accéderont aux ressources eLearning et aux avantages offerts. Ainsi, vos collaborateurs pourront inclure des éléments importants à retenir pour que vos apprenants réalisent leurs objectifs.

6. Incorporez des éléments visuels

Dans certains cas, vous aurez besoin de proposer une explication détaillée. Par exemple, donnez des instructions explicites à votre expert métier pour qu'il/elle sache quel contenu inclure. Vous pouvez aussi incorporer des images, des éléments multimédias ou des diagrammes dans votre storyboard. Ainsi, vos collaborateurs pourront visualiser le contenu et vous pourrez allouer vos ressources plus efficacement par la même occasion. Vous éviterez également de répéter un élément à plusieurs reprises. N'hésitez donc pas à inclure des captures d'écran pour des ressources plus interactives, comme les scénarios en arborescence ou les jeux sérieux.

7. Choisissez la théorie ou le modèle de conception pédagogique le plus approprié

Les modèles et les théories de conception pédagogique servent de base lors de la conception de votre cours eLearning. Ils contribuent à spécifier les comportements, les principes de conception et même le processus de développement. Ainsi, il est important que vous choisissiez le modèle ou la théorie le plus approprié selon certains critères, comme les besoins de vos apprenants ou en fonction du sujet. Demandez également à vos collaborateurs leur opinion et prenez leurs préférences personnelles en considération. Après tout, ce sont eux qui suivront les directives et les idéologies du modèle. De plus, ils pourront exprimer leurs avis ou faire des recommandations sur le sujet.

8. Créez un calendrier de contenu eLearning

Une fois que tous les éléments sont en place, il est temps de créer une structure linéaire pour votre storyboard. Cela permettra à vos apprenants de recevoir les informations dans l'ordre pour tirer parti de leurs connaissances préalables. À ce stade, vous pouvez également inclure un calendrier de conception qui détaille chaque étape du processus. Par exemple, qui est responsable et les délais pour chaque élément. Votre équipe de collaborateurs peut s'appuyer sur le storyboard comme un agenda pour vérifier les délais, par exemple.

En fait, vous pouvez même intégrer votre storyboard dans votre plateforme LMS pour qu'il soit accessible à tous. Les storyboards sont utiles pour tous et permettent d'offrir à vos apprenants une expérience pédagogique cohérente et organisée. Ces 8 astuces vous aideront à élaborer des storyboards qui produisent les résultats désirés et à faire en sorte que tout le monde soit sur la même longueur.

Si vous avez besoin de conseils supplémentaires pour développer des storyboards eLearning de qualité, lisez l'article 12 astuces pour créer un storyboard eLearning efficace afin de découvrir d'autres astuces pour la conception réussie de storyboards et ainsi partager votre vision avec vos collaborateurs.

 
Montrer les commentaires