Temps de lecture :

7 techniques de scénario en arborescence pour les concepteurs pédagogiques

Rien ne vaut l'expérience concrète, surtout lorsque cette expérience ne comporte aucun réel risque. Dans cet article, je vais partager 7 techniques de scénario en arborescence que les concepteurs pédagogiques peuvent utiliser pour créer des scénarios en arborescence dynamiques, immersifs et particulièrement efficaces au profit de leurs salariés apprenants.
7 techniques de scénario en arborescence pour les concepteurs pédagogiques

Les 7 techniques de scénario en arborescence que tout concepteur pédagogique devrait connaître

Les scénarios en arborescence peuvent ne pas être la solution idéale à tout programme de formation en ligne. Cependant, ils peuvent donner aux employés l'opportunité d'appliquer leurs compétences, de pratiquer des tâches compliquées, et d'analyser les écarts de performance dans un milieu favorable et sans stress. Cela peut s'expliquer par le fait que les scénarios en arborescence reproduisent les comportements du monde réel, tels que les décisions et défis auxquels les employés sont confrontés chaque jour. S'ils prennent la mauvaise décision, le scénario en arborescence va les amener vers une piste défavorable. Ils pourront alors corriger les comportements qui entravent leur succès. Pour concevoir un scénario en arborescence efficace, les concepteurs pédagogiques doivent garder en tête les 7 techniques suivantes.

1. Commencez par la fin (backtracking)

Il est toujours conseillé de connaître votre destination avant de faire le premier pas. C'est pourquoi la technique du backtracking est si efficace. C'est notamment le cas lorsque vous avez un scénario en arborescence très complexe qui propose une variété de branches et de résultats différents. Essayez de tout mélanger lorsque vous déterminez les points d'extrémité pour apporter plus de réalisme à votre scénario. Par exemple, intégrez une variété de résultats, recherchés ou non, ainsi que ceux qui sont plutôt neutres. Certains professionnels du eLearning suivent même une approche globale, visant à proposer les meilleurs et pires résultats en arborescence, et remplissent l'espace avec des conséquences et récompenses qui deviennent progressivement plus ou moins favorables.

2. Intégrez quelques décisions dépourvues de stress

Il a été prouvé que créer la bonne dose de tension et de pression peut donner de meilleurs résultats. Pour cette raison, vous devriez inclure au moins quelques choix dans votre scénario en arborescence qui ne provoquent aucun stress. Cela donne à vos salariés apprenants l'opportunité de se détendre durant le processus décisionnel, tout comme dans le monde réel. En règle générale, vos apprenants n'ont pas à prendre de décisions importantes à chaque instant. Intégrez donc une poignée de possibilités qui n'ont aucunes conséquences ou répercussions afin d'améliorer l'immersion et de leur donner une chance de prendre une bonne respiration avant d'avancer.

3. Offrez-leur des parcours en arborescence implicites

Tous les choix que nous faisons dans la vie ne se font pas à haute voix. C'est pourquoi intégrer des parcours implicites est un moyen efficace de rendre vos scénarios en arborescence plus engageants et interactifs. Au lieu d'ajouter des possibilités de réponse verbale, telles que "Je voudrais vous offrir un crédit", vous pouvez opter pour une action ou une réponse pensée, comme "Offrez-leur un crédit". D'une certaine façon, cette approche peut aussi rendre vos scénarios en arborescence plus compliqués. En effet, les salariés apprenants ne pourront pas simplement deviner le chemin correct. Cela est dû au fait que les décisions implicites se font souvent naturellement, surtout lorsque les réponses verbales ne sont habituellement pas garanties.

4. Montrez, ne dites pas

Il n'y a généralement pas besoin d'inclure une introduction ou une histoire dans votre scénario en arborescence. En fait, la plupart des informations devraient être transmises par le dialogue et les choix en arborescence. Par exemple, au lieu de dire directement à vos salariés apprenants que le client est mécontent avec son achat, laissez-les s'en rendre compte par eux-mêmes en lisant ou écoutant le dialogue. Vous pouvez même utiliser cette méthode pour rendre vos personnages plus dynamiques. Vous développerez de cette façon les personnages au fur et à mesure, sans avoir à inclure une longue biographie.

5. Minimalisez le développement de vos personnages

En parlant de longues biographies, il est judicieux de garder le développement de vos personnages limité. Donner des détails sur les relations entre les personnages, leur état mental et expérience ne fera que noyer vos apprenants dans le trop-plein d'informations et les éloigner du sujet à assimiler. Il serait également préférable d'éviter les explications, la raison pour laquelle vos personnages agissent de cette façon. Les actions et les dialogues devraient parler d'eux-mêmes. La seule exception à cette règle est le scénario en arborescence qui se focalise sur les motivations et comportements. En effet, les salariés apprenants vont avoir besoin de connaître, dans ce cas, l'histoire et les antécédents afin de prendre une décision en connaissance de cause.

6. Fournissez un feedback détaillé

Pour rendre vos scénarios en arborescence vraiment efficaces, vous devez être prêt à donner des feedbacks ciblés et des critiques constructives. Si un salarié apprenant suit le mauvais chemin, expliquez-lui pourquoi sa décision était incorrecte et donnez-lui l'information requise pour corriger sa performance. Vous devriez également être aussi spécifique et détaillé que possible au moment de concevoir vos résultats. Cela donne aux salariés apprenants le sentiment que leurs actions et choix ont un poids, et que chaque décision qu'ils prennent a des conséquences concrètes.

7. Donnez le ton

Il est important de donner le ton en développant votre scénario en arborescence. Choisissez la musique qui crée une ambiance spécifique, et des images qui offrent la dose parfaite de réalisme. Il doit y avoir une impression d'immersion et d'interactivité afin de stimuler les salariés apprenants et de mettre en avant les avantages et les applications concrètes apportés par le scénario en arborescence. Si possible, utilisez des photos du lieu de travail et intégrez des images auxquelles ils peuvent s'identifier, telles que des photos d'un employé en tenue professionnelle ou des clichés de l'équipement qu'ils utilisent chaque jour.

Les scénarios en arborescence donnent aux salariés apprenants la chance de jauger les conséquences concrètes, sans les risques. Chaque décision les emmène vers un autre chemin et leur permet de découvrir les répercussions, bonnes ou mauvaises, de leurs actions. On peut donc considérer le scénario en arborescence comme une des activités de formation en ligne les plus efficaces et engageantes pour chaque génération de votre personnel, du post-boomer (génération Y) technophile au baby-boomer centré sur les objectifs.

 
Montrer les commentaires