Temps de lecture :

5 tendances eLearning auxquelles il faut dire au revoir !

Dans toutes les facettes de la vie, le changement est inévitable. L’industrie du eLearning ne fait pas exception à la règle. La technologie va et vient. Les stratégies pédagogiques évoluent. De la même façon l’instruction et la création de cours eLearning vont, restent et viennent puis laissent la place à de nouvelles.
5 tendances eLearning auxquelles il faut dire au revoir !

5 tendances eLearning auxquelles il faut dire au revoir !

Dans cet article, nous allons évoquer quelques changements qui devront être faits dans votre boîte à outils eLearning. Êtes-vous prêt à dire au revoir à certaines tendances eLearning ?

À mesure que la recherche en eLearning progresse et évolue, les pratiques se modifient également. Certaines pratiques ont rencontré énormément de succès par le passé, mais elles doivent maintenant prendre leur retraite pour des motifs justifiés.

Vous vous demandez peut-être pourquoi il existe de tels changements dans les stratégies de développement du eLearning. L’expérience utilisateur est la raison principale qui se cache derrière ces va-et-vient. UX, comme on l’appelle, dicte la façon dont les apprenants (et les utilisateurs du site) souhaitent voir les interfaces en ligne.

Les multiples appareils utilisés par les apprenants sont une autre bonne raison de faire de la place pour le changement. Il n’est pas inhabituel pour des apprenants d’avoir leur propre tablette, smartphone, lecteur de documents et ordinateur portable.

Voici donc quelques tendances eLearning dans le design et le développement auxquelles nous disons adieu :

1. Abandonnez le texte !

Les PDF, PPT et DOC qui ont occupé le devant de la scène du contenu eLearning pendant trop longtemps sont les premiers à prendre la porte.

Dans ce domaine, on a toujours ressenti le besoin d’intégrer de l’interactivité avec de gros volumes de textes. L’objectif est de créer des tests très engageants à côté du nouveau contenu introduit.

Le contenu texte est toujours nécessaire pour faire passer un message. Mais à notre époque du visuel, où les capacités d’attention des apprenants sont réduites et leurs emplois du temps plus serrés, le texte n’est pas le seul moyen de faire passer le message.

Le texte doit être remplacé par des images descriptives, de l’infographie, des vidéos et de la gamification. Le contenu est toujours le roi, mais tout ne doit pas être au format texte.

Qu’est-ce que cela signifie pour les développeurs eLearning ? Plus de temps pour convertir le texte en visuel.

2. LMS plus simple : le meilleur des nouvelles tendances eLearning

La simplicité est la nouvelle règle d’or. Style simple, environnement d’apprentissage simple. On ne peut pas faire mieux !

Avec des consommateurs de multimédia qui deviennent rapidement des producteurs, le besoin de créer des programmes de eLearning internes est une pratique progressiste ! Une plateforme LMS ne peut pas être compliquée et uniquement destinée aux experts. On observe que les sociétés sont passées de systèmes plus grands, autonomes vers des systèmes de gestion d’apprentissage plus petits, ingénieux et maniables.

Les plateformes LMS plus simples, telles que celle de TalentLMS, gagneront une part de marché plus large. Il est loin le temps où un cours nécessitait des gadgets pour briller dans une plateforme LMS tout aussi « high-tech ».

3. Les grands écrans laissent la place aux plus petits

Le cloud computing est passé maître dans la formation en entreprise. Notre dépendance au mobile toujours plus importante a déplacé la formation traditionnelle en entreprise sur serveur et navigateur vers des expériences en mode cloud.

L’apprentissage mobile, ou mLearning, saisit l’occasion. Cela se traduit en tailles d’écrans plus petites, vitesse de connexions plus rapide, interfaces tactiles, interfaces pleines de ressources et une expérience utilisateur unique ne se limitant pas à des styles et besoins d’apprentissage spéciaux. La versatilité est la nouvelle tendance en eLearning !

La puissance de traitement n’est désormais plus contenue dans l’appareil ; elle s’est déplacée vers le cloud. Avec la popularité croissante de la réalité augmentée de la plupart des accessoires de smartphones, nous ne serions pas surpris si le eLearning dominait la scène. Qu’est-ce que cela signifie pour les développeurs eLearning actuels et les formateurs en entreprise ? Entraînez-vous à former en utilisant le portable !

4. Les salles de classe traditionnelles sont dépassées...

Malheureusement, le eLearning fait progressivement disparaître l’apprentissage en classe et nous pouvons le démontrer à travers plusieurs exemples.

Les moyennes et grandes sociétés offrent de plus en plus de possibilités de télétravail à leurs employés. Un personnel dispersé et le besoin d’un contenu de formation adapté ou ciblé requiert des solutions eLearning.

De plus, la popularité du cloud fait augmenter la demande en eLearning, laissant la salle de classe étonnamment plus vide d’année en année. Une autre donnée statistique : l’industrie du eLearning atteindrait 107 milliards de dollars en 2016!

5. Bye bye Flash !

Donc nous avons trois développements qui signent l’arrêt de mort de Flash : le besoin d’une meilleure performance, le besoin d’une plus grande sécurité et l’influence des appareils mobiles (principalement les smartphones). Les trois se sont unis pour mettre fin aux programmes de eLearning utilisant Flash.

Ce déclin de Flash est observé depuis un petit moment maintenant. C’est grâce à l’influence de HTML5 qui revendique une compatibilité avec de nombreux appareils. En effet, Flash n’est plus disponible dans le Google Store ou l'Apple Store.

Les sociétés eLearning migrent rapidement vers l’utilisation du HTML5. Il est grand temps que vous sautiez aussi le pas du eLearning dans le cloud avec des options de conception des interfaces sans Flash!

Le changement dans les organismes de formation est la base pour le changement dans la culture organisationnelle. Le changement commence réellement par la façon dont nous apprenons et percevons l’apprentissage par rapport à la performance.

Les programmes eLearning vont dans la direction de la performance. C’est un changement bienvenu et qui devrait faire face à moins d’obstacles de redéveloppement/réorganisation.

La conception du eLearning est très réceptive et adaptée à l’apprenant, maintenant plus que jamais.

Continuer avec ce besoin croissant en modifiant votre approche personnelle et professionnelle à la conception du eLearning est le meilleur moyen d’y arriver.

 

 
Montrer les commentaires