Temps de lecture :

Le test Litmus en eLearning : vous inscririez-vous à votre propre cours eLearning ?

Vous travaillez dur pour promouvoir votre nouveau cours en ligne et faites tout en votre pouvoir pour augmenter les taux de participation. Mais avant de vous consacrer une seconde de plus à la promotion en ligne, il est temps de vous demander : est-ce que je suivrais ce cours eLearning ?
Le test Litmus en eLearning : vous inscririez-vous à votre propre cours eLearning ?

Le test litmus en eLearning : 6 questions à poser avant le lancement de votre cours eLearning

Vous mettre à la place de vos apprenants en ligne peut être une des tâches les plus difficiles. Cependant, entrer dans leurs chaussures et avoir une nouvelle perspective de votre cours eLearning peut vous apporter de nombreux avantages. La première étape du processus est de donner à votre expérience eLearning le test Litmus : vous inscririez-vous à votre propre cours eLearning ? Voici 6 questions clés que vous devriez vous poser avant le lancement de votre prochain projet eLearning.

1. Ce cours eLearning apporte-t-il un intérêt concret ?

Les apprenants en ligne ont besoin de connaître les tenants et aboutissants de ce cours. Sinon, ils n'auront pas envie de participer activement à l'expérience eLearning. C'est pourquoi il est essentiel pour vous de leur offrir une expérience eLearning mémorable, telles que des informations et compétences qu'ils pourront utiliser dans leur vie personnelle et professionnelle. Pour ce faire, vous devez être prêt à inclure des éléments interactifs qui entraînent des applications concrètes. Expliquer à un apprenant en ligne comment faire quelque chose n'est que la moitié de l'équation. Ils ont également besoin de mettre cette information en pratique et réaliser directement son avantage réel. Les jeux, simulations, présentations interactives et scénarios eLearning sont des activités qui peuvent leur apporter un intérêt concret. En découvrant les difficultés et en faisant des choix, ils ont la chance de voir les conséquences et récompenses de leurs actions, sans les risques.

2. Assommez-vous vos apprenants eLearning avec des statistiques et des faits ?

Personne ne veut s'asseoir et endurer un cours eLearning interminable, bourré de statistiques, de faits et de blocs de texte qui leur font tourner la tête. Si vous devez transmettre des faits, des chiffres et des idées clés, intégrez-les dans une histoire. Par exemple, vous pouvez les intégrer dans une histoire engageante et immersive ou dans une simulation interactive. Cela aide les apprenants en ligne à se connecter au sujet et à mieux retenir l'information. En effet, ils ne vont pas se sentir submergés par une abondance de pourcentages, nombres et théories. Si possible, jouez avec la corde sensible de vos apprenants en ligne en intégrant les chiffres et les faits dans des situations ou événements concrets. Ainsi ils vont reconnaître la pertinence de l'information et comprendre qu'ils peuvent l'utiliser hors d'un environnement d'apprentissage virtuel.

3. Des pièces du puzzle manquent-elles ?

Avant que vous lanciez votre cours eLearning, assurez-vous de la présence de chaque idée et étape clé. Oublier du contenu eLearning peut perturber et frustrer vos apprenants en ligne et votre cours eLearning risque de perdre de sa valeur à leurs yeux. Rencontrez votre expert métier pour vérifier si toutes les informations indispensables sont bien présentes et correctement transmises. Demandez-lui de combler les lacunes qu'ils pensent nécessaires et de vérifier que tout le contenu eLearning concorde avec les objectifs et buts principaux. Voyez le cours eLearning comme un puzzle compliqué qui doit être complété pour être réellement efficace. Si une pièce du puzzle manque, vos apprenants en ligne risquent de terminer l'expérience eLearning avec une information incorrecte ou un manque totale de compréhension.

4. Chaque morceau de votre contenu eLearning a-t-il un sens ?

Remettez en cause la pertinence de chaque information de votre cours eLearning. La vérité est que certaines activités eLearning devront peut-être être mises de côté pour éviter une surcharge cognitive. Revoyez chaque point de votre cours eLearning et déterminez en quoi chaque texte, image, graphique et activité s'accorde avec les objectifs concrets. Malheureusement, vous allez certainement découvrir qu'une vidéo ou présentation sur laquelle vous avez travaillé des heures ne sert pas l'objectif ultime. Dans ce cas, vous allez devoir soit la retirer de votre cours eLearning ou la modifier. Voici une alternative meilleure que de laisser l'élément en question tel quel. Cela aurait pour effet de réduire la qualité de l'expérience eLearning.

5. La conception graphique et visuelle vous donne-t-elle envie de cliquer pour en savoir plus ?

Le contenu eLearning est roi. Mais la conception graphique et visuelle de votre cours eLearning est ce qui forge la première impression. Si vous n'attirez pas leur attention dès le début, vous risquez de les voir disparaître tôt ou tard. Votre conception graphique doit être impeccable, facile à naviguer et accrocheuse. Elle doit aussi être en accord avec votre branding et le message du cours eLearning. Cela inclut les couleurs, logos, polices de caractères, et éléments audios. Votre texte ne doit pas être trop long. Enfin, transformez vos longs paragraphes en liste à puce.

6. Votre cours eLearning contient-il du jargon ?

Idéalement, vous devriez inclure des activités eLearning et du matériel d'autoformation qui permettent aux apprenants en ligne de découvrir l'information par eux-mêmes. Cependant, cela ne va pas être possible si vous chargez votre cours eLearning de jargon, terminologies compliquées ou autres maladresses qui risquent de les perturber. Si possible, utilisez un ton naturel qui va aider les apprenants en ligne à se connecter au sujet. Puis, analysez votre public cible pour déterminer leur niveau de familiarité avec les termes clés. Par exemple, les employés qui sont nouveaux dans le domaine risquent de ne pas avoir le même vocabulaire que ceux qui sont dans la compagnie depuis 15 ans. Si vous avez besoin d'inclure un jargon spécifique, alors associez-le à un glossaire de termes au début du cours eLearning, que les employés pourront consulter comme référence.

Regarder votre cours eLearning sous un angle différent peut être difficile, mais cela en vaut la peine. Ainsi, posez-vous ces questions et voyez si vous y participeriez ou pas. Si non, vous allez devoir repenser votre stratégie eLearning et trouver ce qui vous empêche vraiment de cliquer sur le bouton pour vous inscrire.

 
Montrer les commentaires