Temps de lecture :

Information vs connaissance : 7 astuces pour transformer l'information en connaissance dans vos cours eLearning

Nous utilisons souvent indistinctement les termes « information » et « connaissance ». Bien que ces-derniers aient des points communs, ils impliquent aussi des différences qui ont un impact sur les expériences pédagogiques. Dans cet article, je vais expliquer la différence et proposer 7 astuces pour transformer l'information en connaissance afin de faciliter le transfert et la rétention des connaissances.
Information vs connaissance : 7 astuces pour transformer l'information en connaissance dans vos cours eLearning

Information vs connaissance : Comment transformer l'information en connaissance dans les cours eLearning

En tant que professionnels du eLearning, nous sommes en mesure d'aider les apprenants à réaliser leurs objectifs et à élargir leurs horizons. Chaque cours eLearning est une nouvelle opportunité pour établir des compétences essentielles et partager des idées innovantes. Mais comment passer de la simple information au développement de connaissances ? Cet article contient une explication détaillée de la différence entre l'information et la connaissance, ainsi que 7 astuces pour vous aider à transformer l'information en connaissance.

Qu'est-ce que l'information ?

Une information est une idée, un fait, des statistiques ou des concepts que vous incorporez dans un cours eLearning. C'est tout simplement le contenu. L'information, dans sa forme la plus fondamentale, ne donne pas lieu à une interprétation. Les faits sont des faits et il n'y a aucun rapport entre les idées que vous présentez. Les informations sont comme des pièces de puzzle interchangeables. Les apprenants peuvent choisir de les assembler comme ils le veulent, mais les pièces sont également indépendantes. Ce sont des unités individuelles de données qui existent indépendamment l'une de l'autre et chacun peut décider de créer des images différentes en utilisant les mêmes pièces.

Qu'est-ce que la connaissance ?

Si les informations sont des pièces individuelles, la connaissance est le puzzle fini. La connaissance n'est possible que lorsque les apprenants comprennent la matière et sont en mesure de connecter tous les composants. Une fois que l'information est transmise, l'apprenant doit déduire un sens et l'associer aux connaissances préexistantes, les informations déjà mémorisées, les transférant ainsi en schémas mentaux complexes. La compréhension est réalisée lorsque l'information est assimilée et est intégrée au système cognitif de l'apprenant.

7 astuces pour transformer l'information en connaissance dans un cours eLearning

1. Commencez par le plus simple

La surcharge cognitive est l'un des défis les plus importants concernant le transfert et la rétention des connaissances. Le cerveau humain ne peut absorber qu'une quantité infime d'informations. Lorsqu'il atteint sa limite, la mémoire de travail est saturée, empêchant toute assimilation. Il est donc nécessaire de décomposer les informations pour qu'elles soient plus digestes. Vous pouvez améliorer le transfert des connaissances en structurant les informations, notamment par ordre de difficulté. Par exemple, le premier module eLearning couvre les bases, et le suivant approfondit le sujet ou introduit des concepts plus compliqués.

2. Soyez organisé

Le cerveau humain aime établir des connexions entre les idées et les concepts, même s'il n'en existe pas. Par exemple, les apprenants vont assimiler deux informations si elles sont l'une à la suite de l'autre. Votre cours doit donc être très bien organisé et structuré. Laissez suffisamment d'espaces vides entre les idées non connexes, et rassemblez celles qui ont un rapport. Allez plus loin et assurez-vous que la navigation est simple pour que les apprenants accèdent rapidement aux informations.

3. Mettez l'information dans son contexte

Donner un sens à une information fait partie du processus de transfert de connaissances. L'information reste une information si elle n'a pas de finalité, et elle est considérée comme non pertinente ou sans valeur. Le cerveau l'efface de la mémoire pour faire place à des informations plus utiles. Il faut donc placer l'information dans son contexte pour que le cerveau y fasse attention. Les exemples réels, les études de cas et les histoires peuvent aider vos apprenants à utiliser les informations dans leur vie quotidienne. Cela dit, les apprenants en ligne qui comprennent réellement la matière sont capables de les appliquer dans n'importe quelle situation. C'est l'avantage de la réflexion latérale.

4. Incorporez des applications concrètes

Les applications concrètes remettent les informations dans leur contexte mais permettent aussi aux apprenants de les mettre en pratique. Ainsi, ils peuvent voir directement les avantages de la formation. Les simulations et les scénarios eLearning sont deux outils efficaces pour les activités pédagogiques réalistes. Les apprenants peuvent appliquer les informations acquises et déterminer leur sens. Ils peuvent aussi voir comment ces dernières sont applicables aux défis quotidiens.

5. Proposez des ressources de microlearning

Les ressources de microlearning sont idéales car elles permettent aux apprenants d'accéder à l'information dont ils ont besoin dans un micro-format. Une simulation de 3 minutes, par exemple, peut être utilisée pour explorer une tâche en plusieurs étapes. Les apprenants peuvent accéder à ces ressources quand ils en ont besoin. Le microlearning empêche la surcharge cognitive en offrant de petites quantités d'information.

6. Créez des expériences pédagogiques émotionnelles

Les émotions renforcent notre sensibilité et activent le processus de mémorisation. Par exemple, il est possible de se rappeler une expérience pédagogique agréable même si la matière est ennuyeuse, car elle est associée à des émotions favorables. L'incorporation d'histoires permet d'apporter une touche émotionnelle au cours. Mais il faut que ces récits courts contiennent des personnages et des défis réalistes pour les apprenants. Une autre option est d'incorporer vos expériences personnelles par le biais d'exemples et d'anecdotes pour les intéresser.

7. Incorporez des éléments multimédias

Les images, les vidéos et les diagrammes aident à simplifier des sujets complexes. Ces éléments sont notamment bénéfiques pour les apprenants qui ont besoin d'un exemple visuel. Néanmoins, vous devriez inclure un bon mélange de ressources en ligne pour correspondre à tous les comportements pédagogiques. Les éléments multimédias ont également une autre utilité. Ils impliquent les apprenants et les rend actifs, facilitant ainsi le processus d'apprentissage. Ils ne sont plus de simples observateurs passifs, mais deviennent des apprenants autonomes qui prennent le contrôle de leur expérience pédagogique. Ces apprenants comprennent la valeur de la connaissance et de l'apprentissage à long terme.

Votre cours confère-t-il simplement des informations ou contribue-t-il à la rétention des connaissances ? L'objectif final est de former une connexion en associant les informations à des applications et des contextes concrets. Utilisez ces 7 astuces pour créer des expériences eLearning porteuses de sens qui contribuent à la rétention des connaissances.

Si vous êtes à la recherche de techniques favorisant la rétention des connaissances, lisez l'article 9 techniques de rétention des connaissances pour vos cours eLearning pour découvrir quelques conseils et rendre vos expériences eLearning plus mémorables.

 
Montrer les commentaires