Temps de lecture :

4 conditions pour recruter les bonnes personnes pour votre projet de eLearning

Recruter les bonnes personnes pour un projet eLearning fait la différence entre le succès du projet et les dépassements de budget et de temps. Cet article discute des défis et offre des astuces pour trouver les bonnes personnes.
4 conditions pour recruter les bonnes personnes pour votre projet de eLearning

Comment recruter les bonnes personnes pour votre projet eLearning

Les équipes de formation qui n’ont pas d’expérience avec la formation en ligne reçoivent parfois le mandat de lancer un projet de formation en ligne. Mais un tel projet demande une certaine expertise pour éviter les dépassements budgétaires et d’échéanciers. Il faut en effet des connaissances précises pour pouvoir prendre des décisions qui seront favorables au projet. D’autre part, l’expertise est parfois difficile à vérifier pour les recruteurs, car c’est un domaine très spécialisé. Que doivent-ils faire pour être sûrs de recruter les bonnes personnes ?

1. Ils doivent savoir comment évaluer l'impact de leur décision

À titre d’exemple, un directeur a décidé de façon unilatérale que la formation en ligne sous forme de vidéo destinée aux clients serait hébergée à l’interne sur un serveur de la compagnie, sans en mesurer les implications. Cette compagnie produisait des logiciels et avait un centre d’appel sur place pour les clients. Ce centre d’appel faisait un usage intensif de la bande passante pour se connecter chez les clients à distance et régler leurs problèmes de logiciel. De ce fait, à l’heure du lunch, beaucoup d’employés de la compagnie regardaient des vidéos sur YouTube, ce qui faisait ralentir l’Internet de façon substantielle. De plus, il n’était pas question de rajouter de bande passante ni de dédier des liens Internet à haute vitesse à la formation en ligne. Le résultat aurait été que l’accès à la formation en ligne aurait été paralysé pour les clients à différentes périodes de la journée, avec un effet désastreux pour les apprenants.

Il est donc important de réaliser l’impact des décisions qui sont prises dans le cadre d’un projet de eLearning. Le manque de connaissances lors de la prise de décisions peut avoir des répercussions sérieuses.

2. Ils doivent avoir des connaissances eLearning

Un autre exemple est celui de l’embauche d’une nouvelle gestionnaire de la formation qui était censée être une « experte » en formation en ligne, car elle gérait une telle équipe dans la compagnie qu’elle avait quittée. Son manque de connaissances s’est révélé lorsque cette personne m’a demandé pourquoi on ne pouvait pas mettre un système de gestion de la formation (LMS) dans un cours. Je suis restée bouche bée quelques secondes et, lorsque mon explication initiale n’a pas été comprise, j’ai été obligée d’utiliser la métaphore suivante: lorsqu’on entre dans une librairie, il y a des étagères et des livres. Les livres représentent nos cours et les étagères le LMS. On peut mettre un livre sur une étagère mais on ne peut pas mettre l’étagère à l’intérieur du livre. La gestionnaire a finalement compris.

Au cours d’une conversation subséquente concernant le fonctionnement de son équipe précédente, elle a révélé qu’elle n’avait pas besoin de « tout savoir » car avait une équipe de plusieurs personnes à qui « elle n’avait qu’à demander que quelque chose soit fait pour que ça se fasse ». Difficile dans de telles conditions de vérifier le travail produit par les membres de l’équipe…

3. Ils doivent avoir une expérience eLearning

D’autre part, les gens ayant peu d’expérience au niveau de la formation en ligne sous-estiment souvent l’effort requis pour produire des cours en ligne dynamiques et de qualité. Tant qu’on n’a pas produit ce genre de formation, on ne réalise pas l’ampleur du travail, surtout avec toutes les possibilités que nous avons maintenant. En effet, la matière enseignée en classe doit être adaptée au contexte de formation en ligne car les apprenants ne bénéficient pas de la présence des formateurs pour leur poser des questions. La durée des formations produites est souvent plus courte, car il n’est pas nécessaire de répéter puisque les apprenants peuvent reculer et avancer les présentations à leur gré, mais les cours demandent plus de préparation que des cours magistraux car il faut anticiper les questions et intégrer un certain niveau d’interactivité pour garder les cours intéressants. J’ai vu des situations où des mandats ont été donnés de « vite produire des petits cours en ligne avec des animations » sans même connaître les exigences de production des animations ni penser à la façon dont ces cours seraient rendus disponibles aux apprenants sur le Web. Or, il faut connaître le mode de livraison du matériel pour faire le design du concept, car différentes technologies ont différentes exigences et possibilités.

4. Ils doivent comprendre les différents rôles des membres de l'équipe eLearning

Un autre volet important se situe au niveau du recrutement des membres de l’équipe de production.

Certaines personnes confondent la production des cours en ligne avec la programmation de logiciels et n’ont aucune idée de la portée des différentes compétences. Ceci est particulièrement apparent dans les annonces de certains postes qui sont affichés sur l’Internet. On voit passer des offres d’emploi où on recherche un ‘Spécialiste eLearning’ capable d’implanter et d’administrer un système de gestion de la formation et de régler tous les problèmes techniques qui y sont reliés. Cette personne doit également être capable de faire l’analyse des besoins de formation, la conception pédagogique des cours en ligne selon la méthode ADDIE et Bloom tout en tenant compte des principes d’apprentissage des adultes. Elle doit connaître et maîtriser le HTML, HTML5, XML et ActionScript. Elle doit également être capable de produire des cours multimédia incluant animation, audio et vidéo, de faire du design graphique incluant la présentation graphique de l’interface Web du LMS, du montage et parfois même de l’enregistrement vidéo et audio, de la rédaction technique impeccable, de la correction de textes et de la traduction, ainsi que de la programmation JavaScript et PHP du site et des APIs. Le tout, souvent pour un salaire très inférieur au marché. Une personne a beau être polyvalente, c’est tout un mandat! Et ce n’est pas un cas isolé. Il faut savoir que les projets de eLearning demandent souvent plusieurs compétences différentes, mais ce niveau de polyvalence n’est pas chose courante.

Il est important de bien comprendre les différents rôles des membres d’une équipe de production. Une personne avec de nombreuses années d’expérience en eLearning peut certainement être capable d’installer un LMS et de le configurer, puis de faire la production du matériel de formation en ligne, incluant vidéo, audio et animation. Donc, un projet de eLearning peut être lancé rapidement et économiquement. Mais on peut aussi travailler avec des clients et, plus le projet est gros, plus les rôles et les tâches sont spécialisés.

En outre, le type de travail qu’une personne fait a souvent un lien direct avec sa personnalité. On peut dire qu’en général, les gens qui font de la programmation n’ont pas la même personnalité que les gens qui animent des groupes et enseignent. Vous est-il déjà arrivé de lire de la documentation préparée par des programmeurs pour essayer de comprendre comment fonctionne un logiciel? C’est la raison pour laquelle les compagnies sérieuses engagent des rédacteurs techniques pour préparer la documentation et des concepteurs pédagogiques pour préparer les cours. Il faut que le matériel soit non seulement vulgarisé et facile à comprendre, mais également facile à assimiler.

En résumé

Les gens qui ont conscience du travail demandé par la production de cours en ligne savent qu’il est difficile de trouver des gens polyvalents et compétents, et sont en mesure de les apprécier. Il faut en effet être compétent pour apprécier la compétence.

Mes prochains articles vont aborder les différents rôles des acteurs de ce genre de projet et clarifier les tâches reliées à la production de cours en ligne (eLearning). Nous allons également voir comment on peut mettre en œuvre un tel projet facilement, en prenant avantage des technologies actuelles.

 
Montrer les commentaires